AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mort dans l'âme, destination finale.

Aller en bas 
AuteurMessage
Neuro

avatar

Nombre de messages : 303
Age : 28
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: La mort dans l'âme, destination finale.   Mer 11 Juil - 19:19

Il arrive un jour où l’on sent que c’est la fin. Cette phrase, maintes et maintes fois Neuro se l’était dite pour lui-même. Il avait de nombreuses fois pensé à en finir. Mais cette fois-ci, il savait que c’était l’ultime fois.

Mais cette résolution prise, il restait à trouver le moyen de la mettre en œuvre … Se pendre ? Non bien trop classique et pas assez drôle. Se laisser mourir d’inanition ? Ce morfale ne pourrais s’y résoudre.

La solution ne venait pas. Neuneu parti donc pour son voyage final. Et ce serais sur Sato que sa balade commencerai. Pas évident pour un guerrier de sa trempe qui avait plutôt bâclé sa constitution lors de son entraînement. Mais tant pis, la décision était déjà prise et il se devait de la respecter. Les créatures qui peuple ces contrées sont particulièrement violentes et cruelles. Toutefois, il réussi une incursion assez éloigné, bien plus loin que tout ce qu’il avait espérer. Comme quoi parfois, on se sous estime grandement.

Tout au long de sa marche, il pensait à sa vie qui prenait maintenant fin. Qu’en retenir ? La synthèse rapide de sa réflexion aurait pu être :


Même si la plupart des personnes qui j’ai croisé me sont vite devenu insupportable, mendiants ou autre personnes stupides, j’ai rencontré des gens si intéressants et drôles, avec qui j’ai partagé d’extraordinaires moments, que pour ceux-ci le jeu en valait la chandelle. De qui je parle ? La liste est longue, sans l’être.

Si je la détaillait, je commencerais par Hotaru. Cet ami, ce frère. Toujours là quand on a besoin de lui, toujours drôle quand il le faut, violent au bons moments, et de grande expérience. La plupart des leçon que j’ai apprises sur les Terres Argentées viennent de lui.
Vinz viendrais ensuite : frère également, mais rival dans le même temps. Sa rapidité à acquérir de l’expérience était phénoménale. Peu bavard, il n’ouvrait la bouche que lorsque c’était utile et son point de vue était toujours réfléchit et perspicace.
Comment ne pas parler de Samanosuke ? Le premier chef de clan que j’ai eut, ou du moins, de vrai clan au sens où je l’entend, à savoir avec de la bonne humeur et de l’entraide à chaque fois que nécessaire.
Après les Renegats, nous avons formé, Vinz, Hotaru et moi les Sacrés du Ciel. Tous les membres de ce clan avec qui j’ai pu parler ont toujours été des plus sympathiques. Je citerais rapidement, Alwan avec qui je me suis certainement le mieux entendu sur la quasi-totalité de mes points de vue et conviction, Uchiwa le déconneur de première, Vegeto le railleur/censeur, Marvel, le mago fier de l’être et j’en oubli encore beaucoup.
Puis une alliance s’est formé et là j’ai rencontré l’échiquier. La cyclothymique LiLith, gentille un jour, cruelle l’autre, J. la tueuse sanguinaire avec un cœur énorme, Torrasque avec qui nous avons fait les quatre cents coups accompagné d’Alwan, et je dois bien avoué ne pas bien connaître les autres pièces.

De nombreuses autres personnes était aussi là, et je ne citerai que leur nom : Leko, Swmaster, Sheena, D.D et d’autres mais là encore, ma mémoire me joue des tours.


Que de souvenirs pour une seule et même vie. Neuneu ne s’était pas rendu compte à quel point elle avait été remplie.

Sur ces considérations, Neuro reparti des terres arides de Sato pour sa destination finale, Baduk. L’aventure est cyclique et ne peut se terminer que là où elle a commencé au départ.

Les terres de Baduk rejointe, Neuneu monta au point culminant et admira une dernière fois le paysage.
Il s’approcha du bord, regarda en contrebas, se recula pour prendre de l’élan et sauta dans le vide. La chute était vertigineuse et l’adrénaline montait.

La mort d’un héros parmi tant d’autre, maintenant fantôme errant sur des terres si longtemps arpentées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La mort dans l'âme, destination finale.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti/Rép.Dominicaine : Retour sur le colloque « Sang, Sucre
» Hédi Anabi, patron de la Minustha serait-il mort dans les décombres à Montana?
» 1- Généralités
» Cette malédiction que l'on appelle son passé...
» ×~°•.A la recherche d'un trésor.•°~×

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Marche de † L'ECH!QU!ER † :: Bibliothèque.-
Sauter vers: